Espagne

Florence aux îles Canaries

Florence aux îles Canaries

Florence étudiante en L3 STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) effectue son année en ERASMUS à l’Université de Las Palmas de Gran Canaria aux îles Canaries. Elle témoigne :

« L’université est à Tafira. Si vous vivez à Las Palmas comme 90% des personnes  la meilleure solution pour y aller est le bus, qui est accessible en fauteuil. Il est également possible de prendre un taxi qui n’est vraiment pas cher et certains sont adaptés pour les personnes en fauteuil roulant. Je n’ai pas réussi à avoir le contact d’un service handicap, mais l’université est relativement petite, et on est vite connu. Il est facile d’aller voir la scolarité et d’en parler.  Pour le logement, il est préférable de chercher dans le privé, les résidences universitaires étant là-bas très chères !

La vie sur l’île est vraiment agréable. la météo est idéale avec une moyenne sur l’année de 25 degrés et les gens sont très accueillants. Mais le vrai point fort de l’Espagne est pour les personnes allergiques ou intolérantes, tout particulièrement pour les cœliaques (gluten). C’est une maladie plus répandue là-bas donc que tout le monde connait. Il y a beaucoup de dispositions mises en place. Par exemple, il existe au McDonald’s des hamburgers sans gluten. Il y a également des restaurants pour cœliaque situés au bord de l’océan ce qui permet de manger l’esprit tranquille avec une magnifique vue ! 

Pour l’accessibilité, la balade du bord de mer est possible en fauteuil roulant et le centre-ville l’est aussi généralement. Petit point important, les ordonnances françaises sont valables en Espagne sauf en ce qui concerne les médicaments jouant sur le cerveau (par exemple contre l’épilepsie). Il faut donc se rendre aux urgences de l’hôpital pour avoir une ordonnance valable. 

C’est une île que je vous conseille vivement pour le confort de vie, une météo agréable toute l’année et pour une ville très vivante !"

Partez en Espagne avec Guillaume !

Partez en Espagne avec Guillaume !

Guillaume, étudiant en double cursus à l'Université de Rouen en 2ème année de Licence de Droit et en 2ème année de Licence de Sociologie, a décidé d'étudier la sociologie à Madrid grâce au programme d'échange ERASMUS à l'Universidad Complutense de Madrid, au second semestre.

Retrouvez ses aventures sur son blog : http://hola-madrid.blogspot.com.es/

Du 26 au 29 avril 2011

Du 26 au 29 avril 2011

3 étudiants de Handisup sont partis en séjour à Madrid rencontrer trois services handicap d'universités espagnoles : l'Université Carlos III (Campus de Getafe C/Madrid), l'Université Complutense et l'Université de Autonoma.

Chaque université a l'obligation de créer un service d'accueil des étudiants handicapés en Espagne comme en France. Une loi sur l'accessibilité fixe également des obligations de mise aux normes. Les difficultés et solutions mises en œuvre sont proches de celles rencontrées en France en matière d'études supérieures (aménagement des examens, preneurs de notes, aides aux déplacements).

  • Emploi

S'agissant de l'emploi, il existe une obligation d'emploi des personnes handicapées de 5% dans l'administration publique et 3% dans les entreprises de plus de 50 salariés, mais sans vérification jusqu'à ces dernières années. Les contraintes financières ne sont pas assez dissuasives.

  • Accessibilité au handicap visuel très au point !

En matière d'accessibilité, Madrid et les trois universités ont effectué un réel travail de mise en conformité. Le métro et le bus de Madrid sont accessibles. La ONCE (Association caritative dont les ressources proviennent d'une tombola) contribue à améliorer l'accessibilité des non et malvoyants.
Braille, éclairage, chaussées contrastées, signalétiques adaptées : un exemple à suivre !

  • Pas d'association HANDISUP à l'étranger

Comme déjà constaté en Angleterre, Irlande et Belgique, en Espagne il n'existe pas d'association de type HANDISUP. Les étudiants handicapés sont laissés seuls dans leurs choix d'études et de métiers. Ils doivent découvrir l'entreprise sans accompagnement adapté.

  • Des partenariats

Les services handicap des universités que nous avons rencontrés souhaitent travailler avec HANDISUP pour faciliter la mobilité des étudiants espagnols et français.

UNE QUESTION ? UN PROJET ?
Nous répondons à toutes les questions relatives aux études supérieures et à l'insertion professionnelle.
Je veux étudier comment faire ? J'envisage un métier, à qui en parler? Je dois faire un stage, où chercher ?
CONTACTEZ-NOUSFacebookTwitter